Passer à la Navigation Primaire Passer à la Navigation du Site Passer au Contenu Principal All 3M.com Site Map

Le rapport entre hématomes et stabilisation fonctionnelle fermée.

 Foot with Scotchcast

Etude White Paper présentée lors du Congrès on « Functional Stabilisation » à Bled, Slovénie en 2001, par Monsieur Boschi V. Phd. MD, Clinical Hospital Split, Surgery Clinic, Department of Trauma : "Reduction of oedema in different cast methods".

But: L’étude, sur une periode de trois semaines, de l’effet de la stabilisation fonctionnelle fermée sur le développement d’oedème post-traumatique. 129 patients,  chez lequels de l’oedème post-traumatique s’est développé et ayant reçu un traitement conservatif de fractures de l’articulation talo-crurale et talo-calcaneus, ont été sélectionnés. Pour ce groupe, la relation entre l’apparition d’hématomes et la stabilisation fonctionnelle fermée a été étudiée. Dans tous les appareils plâtrés “plâtre blanc jambe” et “applications Soft Cast jambe”, une fenêtre a été faite pour pouvoir mesurer la pression de l’hématome à l’aide d’un scanner du syndrome compartimenté suivant la méthode Whitesides. 

 

Analyse:  Les patients ont été répartis en trois groupes. 
• Le premier groupe a reçu un plâtre de Paris classique (POP) durant 21 jours (groupe A),
• Le deuxième groupe a reçu un POP classique durant les cinq premiers jours et à partir du jour 5 jusqu’au  jour 21 un plâtre Soft Cast (groupe B), dénommé « Combicast ».
• Le troisième groupe recevait immédiatement, à partir du premier jour, un Soft Cast et ceci pour une durée de 21 jours (groupe C).

Les patients ont été examinés cinq fois durant trois semaines (21 jours) à l’aide d’un scanner du syndrome compartimenté. Les intervalles entre les screenings étaient : 3 heures, 3 jours, 7 jours, 14 jours et 21 jours.

Resultats:
Sur les diagrammes à barres, l’axe horizontal montre les intervalles et l’axe vertical le degré de gonflement. Un score 7 indique un gonflement important tandis que le score 0 indique l’absence de gonflement. 

Scotchcast Study

Nous constatons, qu’après 3 heures, un gonflement identique de score 3 se présente pour tous les groupes.
Après 3 jours, on remarque une grande différence entre le groupe des patients ayant reçu immédiatement un plâtre Soft Cast (groupe C, en jaune) avec un gonflement nettement moins important par rapport aux deux autres groupes dont les patients ont reçu un plâtre POP (score 2 pour groupe C et score 7 pour groupes A et B).

Après 7 jours, le gonflement pour groupe C avec l’application Soft Cast a pratiquement disparu tandis que groupe B avec le Combicast (où le POP classique a été remplacé après cinq jours par un plâtre Soft Cast) a un score 2 et groupe A avec le POP encore toujours un score 7.

Après 14 jours, le score du groupe B devient score 1 et le gonflement pour le groupe A reste score 7.

Rien qu’après 21 jours, nous voyons une diminution du gonflement  pour groupe A avec le POP jusque “score 4”;  pour groupes B et C avec le Soft Cast , les patients ne montrent plus de gonflement depuis déjà plus d’une semaine. 

Discussion: un traitement avec Soft Cast ou un Combicast de plâtre POP classique et Soft Cast aide à diminuer considérablement le gonflement en cas de pareilles lésions  comparé à un traitement avec uniquement le plâtre POP classique.
Le gonflement prolongé provoque de la douleur prolongée pour le patient, ce qui mène à son tour, à une immobilisation involontaire de l’articulation avec toutes les conséquences résultantes. De plus, le gonflement de longue durée peut retarder la cicatrisation de la fracture dû à la haute pression tissulaire et la perturbation de la circulation veineuse et artérielle.

Cliquez ici pour consulter le pdf avec l'étude originale et les références.( Angl.,PDF,119KB)

Note de l'éditeur:
La diminution rapide de l’hématome de la fracture, observée avec les applications Soft Cast - telle que décrite dans l’article ci-dessus - semble être la conséquence du caractère semi-rigide du Soft Cast, et se remarque plus particulièrement autour des muscles de la jambe. Lorsque l’avant-pied est en mouvement, l’étui flexible qui se trouve autour des triceps suraux offre une compression thérapeutique et stimule ainsi  la circulation veineuse ce qui favorise une absorption plus rapide de l’hématome de la fracture. Avec un pansement rigide rembourré, tel que le plâtre traditionnel, ce phénomène sera limité.  L’étude ci-dessus confirme les constatations de R. White et al. / Clinical Biomechanics 18 (2003) 19–27. A l’aide de détecteurs de pression sur les triceps suraux, appliqués à l’intérieur de différents pansements de la jambe, White a su démontrer la présence d’une pression dynamique plus élevée dans un pansement Soft Cast lors de mouvement de l’avant-pied.    
 
Lien vers l'étude White.(Angl.,PDF,360KB)

« Back