3M utilise des cookies sur ce site internet Notre Politique de protection de la vie privée donne des informations détaillées sur les cookies et leur utilisation. Vous pouvez personnaliser les paramètres des cookies à tout moment en cliquant sur les préférences des cookies au bas de cette page.

En cliquant sur « Accepter et Continuer », vous reconnaissez que vous acceptez l'utilisation des cookies sur votre ordinateur

Accepter et continuer

Passer à la Navigation Primaire Passer à la Navigation du Site Passer au Contenu Principal All 3M.com Site Map

La prévention de l’hypothermie et le réchauffement des patients


Réchauffez chaque

patient

L’hypothermie accidentelle per-opératoire est facile à éviter. Des études montrent que le réchauffement des patients pour maintenir une température centrale de 36 °C ou plus contribue à améliorer les résultats et à réduire la fréquence des complications souvent associées à l’hypothermie accidentelle. L’hypothermie a pour conséquence, entre autres, des taux de mortalité supérieurs, des hospitalisations plus longues et un taux accru d’infections du site opératoire.1 3M s’attache à fournir des solutions qui favorisent une meilleure récupération du patient. En savoir plus sur les modalités de collaboration entre 3M et votre organisation pour atteindre vos objectifs de réchauffement des patients.

Contactez-nous

Faits concernant l’hypothermie : le saviez-vous ?

Chaque année, plus de 70 % des patients opérés souffrent d’hypothermie postopératoire.2

Les patients présentant une hypothermie légère sont trois fois plus susceptibles de développer une infection du site opératoire.3

Un pré-réchauffement efficace des patients peut être réalisé en seulement 10 à 20 minutes avant l’anesthésie générale.4

Importance de la prévention de l’hypothermie et du réchauffement des patients

Soins pré-opératoires

Le NICE recommande de débuter le réchauffement, par air pulsé, dans la chambre ou dans le service des urgences, et de le maintenir pendant toute la phase per-opératoire.5

Le réchauffement préopératoire des patients pendant seulement 10 à 20 minutes avant l’anesthésie générale accroît la températoure corporelle totale du patient et permet de prévenir l’hypothermie per-opératoire et de réduire le frisson post-opératoire.6

Contactez-nous

Soins per-opératoires

Au cours d'une intervention chirurgicale, tous les patients placés sous anesthésie générale ou anesthésie locale sont susceptibles de présenter une baisse de la température due à la redistribution, quel que soit leur âge ou leur poids.

Des études ont révélé que la température corporelle centrale chutait de 1.6°C dans la première heure qui suit l’induction de l’anesthésie générale2, augmentant de fait le risque d’hypothermie per-opératoire accidentelle et de complications associées20

Voir les vidéos sur le
réchauffement des patients

Soins post-opératoires

Le NICE recommande de réchauffer activement les patients par air pulsé jusqu’à ce qu’ils quittent la salle de réveil ou qu’ils se soient suffisamment réchauffés9.

La prévention de l’hypothermie et de la vasoconstriction après la chirurgie conduit à une hypoxie minimale de la plaie opératoire, favorise la cicatrisation de la plaie et la résistance à l’infection. Les patients en hypothermie présentent une récupération plus longue que les patients normothermes10.

Information en ligne sur le
réchauffement des patients

Solutions 3M pour le réchauffement des patients

3M propose un ensemble de solutions pour la prévention de l’hypothermie et pour le réchauffement des patients.

Casaques de réchauffement par air pulsé 3M™ Bair Paws™

3M™ Bair Paws™

Les casaques 3M™ Bair Paws™ permettent en un seul produit le réchauffement de confort et la prévention de l'hypothermie. Elles peuvent être utilisées tout au long de la procédure chirurgicale. Remplaçant la chemise en coton traditionnelle, ce système permet de faire circuler de l’air pulsé à température réglable dans la casaque pour assurer confort et chaleur au patient.

Voir le système
3M™ Bair Paws™

Couvertures de réchauffement par air pulsé

Thérapie 3M™ Bair Hugger™

La thérapie de réchauffement du patient 3M™ Bair Hugger™ est conçue pour assurer la prévention de l’hypothermie, tout en offrant au patient un confort accru. Le système comprend un appareil de gestion de la température compact, léger et facile à utiliser qui est raccordé à une couverture de réchauffement 3M™ Bair Hugger™, apportant ainsi une chaleur homogène et réglable.

Voir le système
3M™ Bair Hugger™

Réchauffement du sang et des fluides 3M™ Ranger™

3M™ Ranger™

Le système de réchauffement du sang et des fluides 3M™ Ranger™ doté de la technologie SmartHeat™ s’adapte à pratiquement tous les besoins de réchauffement des fluides à des débits allant de KVO (maintien de la veine ouverte) jusqu’à plus de 30 litres par heure. Nous proposons un ensemble de sets à usage unique répondant à vos besoins de réchauffement des liquides y compris des sets pédiatriques, standard et haut débit.

Voir le système
3M™ Ranger™

Surveillance de la température

3M™ SpotOn™ System

Le système 3M™ SpotOn™ est un système de monitoring de la température centrale, non-invasif et précis, qui surveille en permanence la température du patient à l’aide d’un capteur à usage unique, offrant standardization et une température constante durant le processus périopératoire.

 

Voir le système
3M™ SpotOn™

Réchauffement par air pulsé : une méthode qui a fait ses preuves

Réchauffement par air pulsé : une méthode qui a fait ses preuves

En savoir plus sur le réchauffement par air pulsé, qui traite l’hypothermie per-opératoire 2 à 3 fois plus rapidement que le réchauffement par conduction12 ! Plus d'une centaine d'articles ont été publiés sur l’efficacité du réchauffement par air pulsé. Le système 3M™ Bair Hugger™ a été le tout premier système de réchauffement par air pulsé et offre désormais 23 types de couvertures de réchauffement pour répondre à vos besoins de prévention de l’hypothermie et de réchauffement de vos patients. Fort de 25 ans d’expérience, 3M a développé une gamme de produits de réchauffement qui favorisent la bonne récupération des patients.

Lancer la vidéo sur le réchauffement par air pulsé

FAQ concernant le réchauffement par air pulsé (PDF, 900MB)

Ressources didactiques

Vidéos sur les solutions 3M de réchauffement des patients

Des offres de formation flexibles

Soucieux de partager notre expertise avec les équipes soignantes, nous proposons un large éventail de possibilités de formations pour répondre à vos objectifs spécifiques :

  • Des présentations formelles
  • Des ateliers in-service
  • Des démonstrations produits
  • De l'information en ligne
  • Le tout grâce à une équipe commerciale dédiée, et des conseillers techniques et scientifiques

Pour de plus amples informations sur Solutions 3M pour le réchauffement des patients, téléchargez notre brochure.

Visitez le site d'information en ligne 3M pour en savoir plus sur l’hypothermie et sur le système de thermorégulation du corps.

Service Après-Vente

Service pratique, rapide et efficace

Notre service ne s’arrête pas à votre achat. Notre équipe de techniciens vous propose un service de maintenance programmée sur nos appareils.

Contactez-nous

Tout ce que vous devez savoir sur le réchauffement du patient. (Patient Warming)

3M s’engage à travailler à vos côtés pour réduire les infections du site opératoire et le confort des patients. Contactez-nous dès à présent pour découvrir comment nous pouvons répondre à vos besoins.

Voir tous les produits

Contactez-nous

Références

1Frank S.M., Fleisher L.A., Breslow M.J, et al (1997), Perioperative maintenance of normothermia reduces the incidence of morbid cardiac events. A randomized Clinical Trial. JAMA, No. 277, Vol. 14, pp. 1127-1134
Bush H.L. Jr., Hydo L.J., Fischer E., Fantini G.A., Silane M.F., Barie P.S. (1995) Hypothermia during elective abdominal aortic aneurysm repair: the high price of avoidable morbidity. Journal of Vascular Surgery No. 21, Vol. 3, pp. 392-402 Schmeid H., Kurz A., et al. (1995) Mild hypothermia increases blood loss and transfusion requirements during total hip arthroplasty. The Lancet, No. 347 , Vol.8997, pp. 289-292
Brown Mahoney, C. (année) Maintaining intra-operative normothermia reduces risk of adverse outcome for more cost effective patient care. (AANA Journal à paraître)
Sessler D.I. (1997) Current concepts: mild perioperative hypothermia. New England Journal of Medicine, No. 336, Vol. 24, pp. 1730-1737

2Augustine SD. Hypothermia therapy in the postanesthesia care unit: a review. (J Post Anesth Nurs 1990;No. 5, Vol. 4: 254-263)

3Kurz A, Sessler DI, Lenhardt R. Perioperative normothermia to reduce the incidence of surgical-wound infection and shorten hospitalization. Study of Wound Infection and Temperature Group. N Engl J Med 1996; 334: 1209-1215
Flores-Maldonado A, Medina-Escobedo CE, Rios-Rodriguez HM, Fernandez-Dominguez (2001) Mild perioperative hypothermia and the risk of wound infection. Arch Med Res 32:227-231

4 Horn, E.P. Bein, M.D. (2011), Prophylaxis of Perioperative Hypothermia in Patients undergoing general anaesthesia by short time pre-warming. Anaesthesiology.

5National Institute of Clinical Guidance – Clinical Guideline 65 – Inadvertent perioperative hypothermia –The management of inadvert perioperative hypothermia in adults

6Horn, E.P. Bein, M.D. (2011), Prophylaxis of Perioperative Hypothermia in Patients undergoing general anaesthesia by short time pre-warming. Anaesthesiology.

7 National Institute of Clinical Guidance – Clinical Guideline 65 – Inadvertent perioperative hypothermia –The management of inadvert perioperative hypothermia in adults

8National Institute of Clinical Guidance – Clinical Guideline 65 – Inadvertent perioperative hypothermia –The management of inadvert perioperative hypothermia in adults

9National Institute of Clinical Guidance – Clinical Guideline 65 – Inadvertent perioperative hypothermia –The management of inadvert perioperative hypothermia in adults

10Tülsner, J. Zentrale Aufnahme/Zentrum, für ambulante und Kurzzeitchirurgie, Ruppiner Kliniken GmbH, Neuruppium. Case report, 2010, Arizant Healthcare Inc.

11Tsuei BJ, Kearney PA, (2004), Hypothermia in the trauma patient. Injury, Vol. 35, pp. 7-15

12Sessler, D.I., (1997) Current Concepts: mild perioperative hypothermia, New England Journal of Medicine, Vol. 336 No. 24 pp 1730-1737

Inscrivez-vous pour notre eNewsletter